Faut-il être jeune pour faire une colocation ?

Une colocation désigne la façon de vivre sur le même toit loué entre un ou plusieurs gens.Dans le cadre du contrat de la colocation, il existe différents critères (subjectif, objectif) qui diffèrent suivant chaque pays (francophones, anglophones, hispanophone, mandarin….). En France la loi ALUR a été adoptée pour régir ce type de contrat autorisant deux ou plusieurs personnes (mariées, pacsées, amies) à vivre ensemble. En général, dans les pays francophones (Canada, Suisse,Belgique…), les critères subjectifs relatifs à la colocation sont relativement explicites.

Titre 2 : Soit il faut être ami

D’abord la colocation varie selon la nature de la relation avec autrui.Elle peut se faire entre ami, cette tendance est généralement très courante. A l’instar de la serie “Friends” à titre d’illustration. Celle-ci est souvent pratiquée par les jeunes étudiants universitaires. Cependant, la colocation peut se faire entre personne, partie au contrat de bail de colocation, possédant tous les papiers d’identités, et autres documents permettant de justifier les démarches de vos moyens de paiements…

Ensuite, chaque colocataire est également obliger de se soumettre à un contrat de solidarité ou d’indivisibilité. Celui-ci est habituellement inclus dans le contrat du bail. Les responsabilités et les frais du logement s’adresseront alors à eux jusqu’à la fin du contrat.

Enfin, quelque soit la nature et l’objectif d’une amitié entre coloc, avoir une garantie tel qu’une assurance habitation, comme celle exposée dans ce lien https://www.assurance-habitation.info/colocation/ est indispensable. Bref, il n’y a pas de limite d’âge pour étudier.

Titre 3 : Soit il faut être marié

Premièrement, la colocation peut se faire entre deux personnes mariées. Ces dernières sont censées être majeures (normales ou émancipées) pour pouvoir signer le contrat de bail de colocation. Ceci permettra alors à chacun de devenir cotitulaire du bail.Il sera tenu de payer toutes les totalités des obligations dues à la propriétaire.

Deuxièmement, une colocation entre deux personnes mariées les contraint à s’engager à une clause de solidarité qui est clairement précisée sur ledit contrat. Les deux personnes doivent aussi présenter les informations justificatives relatives à leurs identités. Il peut aussi y avoir lieu d’une vérification sur les moyens de revenu, et les attestations de travail pour garantir le propriétaire.

Troisièmement, en étant mariés, les deux conjoints peuvent avoir le droit de résilier leur contrat. Cependant il est nécessaire d’obtenir l’opinion de chacun pour pendre une quelconque décision. Les deux personnes sont aussi tenues d’avoir un respect pour chacun.

 

Titre 4 : Soit il faut être pacsé

En premier lieu, une colocation peut s’effectuer en étant pacsé, c’est-à-dire qu’une convention est faite entre deux personnes majeures qui ont décidé de passer leur vie à deux. Le pacte civil de solidarité autorise un couple à faire une colocation.

En second lieu, les deux personnes colocataires ont les mêmes droits dans les règles de la colocation. Par ailleurs, il se peut que la signature du contrat de bail soit faite par les deux conjoints. Ils auront ainsi les mêmes responsabilités à l’égard du bailleur sur la réglementation de leurs dettes.

En dernier lieu, il se peut également que l’un des conjoints ayant les conditions requises a signé le contrat du bail. Dans ce cas, seule la personne effectuant la signature bénéficiera de tous les droits sur le bail du logement. Dans ce cas, il sera le seul et légitime propriétaire du contrat. Cependant la cohabitation avec l’autre conjoint ne supprime pas la solidarité sur chaque obligation.

En guise de conclusion, dans le cadre de la colocation, les deux personnes qui sont autorisées à vivre ensemble, partager le même logement, vivre comme chacun pour soi et logement pour deux doivent avoir un certain âge. Cette condition d’âge varie suivant la nature de la relation (amicale, conjugale, concubine…) des colocataires.